Les Reconversions

May 10, 2018

Bonjour à vos internautes ;)

 

J'espère que vous allez bien. Comme je vous l'ai expliqué sur mon Instagram il y a quelques semaines, je souhaitais faire une sorte de récits des différentes reconversions de vie (job, perso, pays... etc).

 

Pour ma part, vous connaissez mon histoire : au cas où vous pouvez là retrouver ICI

 

 

 

Le but de ce post est de partager avec vous d'autres histoires... Peut être que vous aussi êtes en période de transition, d'interrogations, de remise en question et que ces témoignages pourront vous rassurer dans vos démarches.

Avant de vous faire lire ces passionnantes histoires, que certains de mes adorables followers ont accepté de partager, je souhaiterais vous rappeler qu'il s'agit d'un choix personnel. Bien que l'avis de nos proches soit important, le jugement omniprésent de la société nous oblige parfois à faire les choses par défaut, et surtout par sécurité. Le souci? Pour moi, cela créer des frustrations, qui certes peuvent être surmontées pendant plusieurs années, comme cadenassées en nous...mais finir par peut-être par exploser. 

Alors, il est important de se poser, de prendre le temps d'analyser toutes les options, les conséquences potentielles de tel ou tel choix, l'impact possible sur son futur...etc

 

Trèves de blablas, voici les différentes histoires:

 

 

 

Pauline, 27 ANS

 

 "J’étais attachée de presse dans une grande entreprise de télécommunications, je me voyais directrice marketing, vivre en ville, consommer... 

Je suis allée voir le documentaire en quête de sens, je n’arrêtais pas de pleurer car j’ai senti directement que je passais à côté de ma vie. Au final je demandais aux gens de se connecter mais j’étais déconnectée de moi-même.

J’ai décidé à l'âge de 24 ans, de me concentrer sur moi, mes aspirations et pas sur ce que la société attendait de moi.

Je suis retournée vivre à la campagne. J’ai découvert qu’on pouvait soulager grâce à l’énergie de nos mains, que le ciel nous enseigne, et que le silence permet d’y voir plus clair. J’ai suivi les signes de la vie et je fais maintenant des soins energiques, de l’astrotherapie (développement personnel), et de la méditation dynamique.

Le hameau où j’habite s’appelle : la conscience. J’ai donc appelé mon entreprise : La Conscience de Pauline.

 

Si vous souhaitez en voir plus sur ce que je fais : www.laconsciencedepauline.com "

 

 

 

 

 

 

KARINE

 

"J'ai grandi dans une famille de grands accros au sport : mon père au vélo, ma mère aux semi-marathons.

Bien que je ne sois pas une grande sportive, je pratique mais je suis surtout moi aussi une passionnée de cyclisme et depuis peu de biathlon. Mon rêve depuis toute petite : travailler dans le journalisme sportif et sur le Tour de France!

 

Je suis native des Pyrénées et lorsqu'il a fallu choisir mon orientation professionnelle, ce fut compliqué car on m'a déconseillé de travailler sur une niche avec peu de débouchés. J'ai choisi une formation en urbanisme un peu par défaut. J'ai fini par bosser 10 ans dans le domaine, jusqu'à tomber sur une directrice ingrate qui me pressait comme un citron sans reconnaissance. J'ai vécu des années difficiles au bord du burn out...

 

J'ai décidé de faire un bilan de compétences qui m'a guidée vers une formation en communication au Celsa: un vrai bol d'air qui m'a permis de retrouver confiance en moi.

 

J'ai choisi de faire mon mémoire sur le vélo. Puis j'ai cherché du boulot. J'ai répondu à pas mal d'offres sans succès car pas d'expérience. Puis j'ai répondu à une offre de stage, au culot. Un stage pour travailler en partie sur le Tour de France cycliste... j'ai été prise, en CDD, puis en CDI. Chaque été depuis 4 ans j'ai la chance de vivre les coulisses de cette épreuve qui m'a tant fait rêver. Je rencontre des gens que j’admirais depuis dès années, depuis ma tv.

 

Tout ça pour dire qu'il faut croire en ses chances. Savoir sortir de sa zone de confort quand on ne se sent pas bien. Pour la 1ere fois de ma vie j'ai été fière du parcours accompli.

 

Ça m'a changée..."

 

 

 

 

LARA HISTEL BARONTINI, 35 ANS

 

 

 

"Je me suis découverte femme tardivement en me reconnectant avec mon corps par le yoga et en m’apercevant que la féminité n’était pas une question d’artifices extérieurs mais un rayonnement intérieur, même quand je vais promener « Kiki « (mon golden retriever de 34 kgs) dans la forêt, en tenue de sport.

Après plusieurs années passées au sein de marques de prêt-à-porter de luxe comme manager ainsi qu’à la direction d’une galerie d’art contemporain, j’ai notamment constaté une souffrance au travail, due à une course effrénée et un manque d’humanité et de reconnaissance flagrants.

Je m’étais complètement déconnectée de mon corps depuis une dizaine d’années, jusqu’à mon burn-out il y a 5 ans et mon séjour au sein du monastère bénédictin de Ganagobie dans le Lubéron :  silence,  paix, écoute, coupure totale avec  mon quotidien.

C’est un lieu magnifique de par son architecture et sa spiritualité. Je suis rentrée avec le besoin de redonner du sens à ma vie, en ne me doutant pas à l’époque que je commençais simplement à emprunter le chemin de mon épanouissement.

 

 

Aujourd'hui, j’ai 35 ans et je suis une Happy yoga teacher, entrepreneuse, experte en Bonheur au Travail.

 

Quand je ne suis pas sur les routes parisiennes pour animer des ateliers et conférences sur la qualité de vie au travail, je me promène et médite, fait du yoga dans la forêt à côté de la longère dont je suis tombée amoureuse dans les Yvelines. Oui, j’aime les veilles pierres avec une histoire… un souvenir de mes études en Égyptologie et tradition familiale sûrement.

J’adore refaire le monde autour d’un thé chaï avec des amies et découvrir de nouvelles cultures et cuisines, ainsi que passer de belles soirées à dévorer des livres au coin du feu – serial lectrice assumée (rires). Je cultive précieusement le bonheur au quotidien, et je fais de mon mieux pour le transmettre."

 

Vous pouvez en apprendre d'avantage sur sa sublime personnalité juste ici: 

https://www.larahistelbarontini.com

 

 

 

 SOPHIE LABBE

 

 

 “Comment j’ai changé ma vie et comment vous pouvez le faire

J’ai d’abord cru que c’était un problème d’entreprise, de collègues, de hiérarchie. Donc j’ai changé d’entreprise. Puis comme j’ai eu le même ressenti, j’ai pensé que c’était un problème de secteur d’activité, je suis passée de Microsoft à Vinci, de l’informatique au BTP. Après l’euphorie des premiers mois de découverte, je me suis retrouvée au même stade, avec des sensations identiques.

En dix ans, j’ai fait le tour des Ressources Humaines, de la formation au recrutement, en passant par le management des carrières, la paie et les horribles plans de licenciement à effectuer.

C’était une évidence, malgré le fait que je gagnais très bien ma vie pour mon âge, je détestais ce que je faisais.

 

J’ai observé ce que j’avais dans la vie à ce moment-là, en dehors de mon travail.

Je me suis rendue compte que mon temps de loisirs était consacré en grande partie au sport. J’allais dans tous les évènements, j’essayais toutes les activités, j’en parlais à mes amies, qui elles-mêmes en parlaient à leurs amies, en peu de temps on s’est retrouvées au même endroit pour partager nos moments sportifs. J’ai réussi sans effort, à créer une émulation autour d’une salle.

Aussi loin que je me souvienne, j’étais toujours celles qui proposait aux autres de participer à des évènements, qui organisait la logistique (récupérer les pass, transport, dress code), allant même à aider à l’organisation de certains projets sportifs. Plus tard, je conseillais sur les choses que j’aimais, qui marchaient sur moi en matière de bien-être, je partageais sans me poser de question. Jusqu’à ce fameux soir où émotionnellement transportée par un cours, je me suis dit « pourquoi pas moi ? »

 

 

Aujourd’hui, je viens de d’obtenir un diplôme d’éducateur sportif. J’ai encore plus approfondie mes connaissances pour ma passion et  je suis désormais professeur de yoga certifiée Yoga Alliance, j’ai 34 ans, j’ai tout changé en ignorant mes craintes et il y en a eu. Je suis sortie de ce qu’on appelle la zone de confort : les habitudes, le même “train train quotidien”.

Je suis moi et je créé ma propre réussite étape par étape. "

 


Toutes les informations, et les endroits où vous pouvez retrouver les conseils et les cours de la pétillante Sophie : http://sofitandyoga.com/

 

 

 



Voilà pour ces quelques histoires passionnantes et inspirantes... Si vous aussi vous souhaitez partager votre récit de reconversion n'hésitez pas à le laisser en commentaire. Pour ma part, cette reconversion pas seulement professionnelle, mais aussi de vie, m'a permise de me retrouver. Alors bien entendu comme n'importe quel humaine, j'ai des période de doutes et d'interrogations, mais cela me permet de sans cesse me remettre en question pour avancer.


De nouvelles opportunités et projets sont toujours derrière là porte... Ne nous enfermons pas dans une routine écrasante, forgeons notre propre avenir... Les cartes sont entre nos mains :)

 

 

 

 

Please reload

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram